jeudi 27 avril 2017

Bombes de Damoclès

Bonjour !

Avec Jesuisuneguerrière nous nous sommes engagées dans un long (et très intéressant) débat et on en est venues à discuter du fait qu'elle trouvait scandaleux qu'Emmanuel Macron ait dit qu'il ne savait pas quoi faire pour lutter contre le terrorisme, parce que c'est son travail de faire ça, et que c'est assez violent pour les familles des victimes. Je comprends tout ça mais je ne suis pas d'accord. Comme je lui disais tout à l'heure je ne trouve pas ça scandaleux, et presque ça me rassure ("rassurer" dans le sens de l'expression "ah... ! ça m'rassure !" plutôt que quand on on a peur du monstre sous notre lit et que quelqu'un vient nous rassurer, vous voyez ?).

Un haut placé états-unien avait dit que l'on s'engageait dans une guerre de vingt-cinq ans. Alors, quand certains politiques disent que, quand ils seront au pouvoir, tout ira mieux, c'est faux. La réalité c'est que, quand nous prenons le train, que nous nous rendons à l'aéroport, au marché, dans des spectacles en plein air ou non, quand nous allons dans la rue, passons devant une église ou une mosquée, que nous nous rendons à l'université ou à des conférences, nous pouvons être victime d'une bombe posée là, d'un kamikaze ou d'un tireur fou. Nous pouvons être pris en otage, nous pouvons être blessés. Tués. Ou des gens que nous connaissons peuvent l'être. La réalité c'est que nous avons au-dessus de nos têtes des bombes. La réalité c'est que les policiers ne parviendront pas toujours à déjouer les tentatives et les projets d'attentats et que d'autres gens vont mourir un peu partout en Europe de l'Ouest. Sur des années.

Il y a peu j'ai pris le train. J'y ai pensé. Je savais que ça pouvait faire partie des possibilités. Il y a peu je suis aussi allée à un spectacle et je savais que ça pouvait potentiellement arriver. C'est ça, la réalité. C'est que nous avons au-dessus de nos têtes des bombes et que je préfère que ça nous soit dit par les autorités et les hommes politiques ("Cette menace, elle fera partie du quotidien des prochaines années" – Macron ) plutôt qu'on nous fasse croire que l'on pourra nous protéger de manière sûre et complète. Je préfère que l'on nous dise que l'on ne sait pas, plutôt que l'on propose de jeter tous les fichés S en prisons, de déchoir de leur nationalité les terroristes et de les plonger dans l'anonymat. Tout ça ce ne sont pas des solutions. Si les gens qui les proposent savaient vraiment comment anéantir Daech ils l'auraient fait depuis longtemps. Si François Hollande, Nicolas Sarkozy et leurs ministres avaient su comment faire ils l'auraient fait parce que, comme je le disais à Jesuisuneguerrière, d'une part ils sont humains et vivent la situation en tant que citoyen, aussi, et, d'autre part, en tant qu'hommes politiques ils veulent de la popularité : agir quand on a la solution est donc la meilleure chose à faire pour eux. Alors, si ça n'a pas été fait, si Daech est toujours là, c'est peut-être que ce n'est pas si simple, que les solutions ils ne les ont pas.

Je préfère que l'on me dise que l'on risque de mourir, plutôt que l'on fasse semblant de pouvoir me protéger et que je m'étonne lorsque je perdrais une jambe dans un attentat. Je préfère que l'on me prévienne que ces choses peuvent arriver.

Les hommes et les femmes qui sont au pouvoir ne savent pas tout. Ils n'ont pas, comme par magie, toutes les solutions sous prétexte qu'ils dorment dans le lit de l'Elysée. Ils ne sont pas inspirés, comme je disais l'autre jour, par une divinité obscure. Ils sont humains et ils ont beau avoir fait des études brillantes ils n'ont pas toutes les solutions en un claquement de doigts. Nous sommes dans une situation complexe et en trouver les solutions prendra du temps. Nous sommes aussi dans une situation inédite, sans précédent : il n'y a donc aucun passé similaire sur lequel les hommes et les femmes qui nous dirigent puissent s'appuyer.

Nous avons souvent l'image d'un homme providentiel, d'un homme tout-savant qui va trouver les solutions immédiatement, par sa "certaine science" selon la formule de l'absolutisme (j'adore cette formule, elle sert à toutes les situations ! :P). Mais cet homme-dieu n'existe pas. Et je préfère qu'on me le dise, qu'on me le répète, qu'on me prévienne que peut-être en allant un jour à l'université je m'en reviendrais pas le soir, que peut-être un jour en prenant le train je n'arriverais jamais à destination. Que peut-être je finirais mes jours sur un fauteuil roulant. Que peut-être je perdrais un membre dans une explosion. Que peut-être je finirais mes jours avec la cicatrice de l'impact d'une balle sur ma poitrine. Voilà le discours réaliste et raisonnable que je veux entendre.

Je ne veux pas de promesses irréelles. Je ne veux pas de quelqu'un qui joue sur la peur et l'espoir. Nous sommes dans une situation complexe et nous devons garder notre sang-froid. Alors le discours que je veux entendre, le discours qui me rassure, le discours raisonné et sensé qui me rassure sur le réalisme d'un homme politique, c'est que les solutions ne sont pas évidentes, que l'on ne peut pas pondre un programme de lutte contre le terrorisme en une nuit tout comme Rome ne s'est pas faite en un jour.

Le discours que je veux entendre, dans tous les sens du terme, c'est que sont perchées au-dessus de nos têtes des bombes de Damoclès.

Qu'en pensez-vous ?

Source photo – Boris Horvat/AFP

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Je n'ai rien d'autre à te dire que : entièrement d'accord ! Du début à la fin de ton billet ! Comme toi, je ne veux pas quelqu'un qui joue sur la peur et l'espoir.

    En ce moment, j'ai plus peur du résultat des élections que d'une bombe dans le métro rouennais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, j'ai plus peur de l'élection (surtout quand je vois le nombre de personnes autour de moi qui ne vont pas aller voter !) qu'une bombe explose sur mon chemin pour aller à la fac...

      Supprimer
  2. Je suis assez d'accord avec tout ce que tu dis là. Je trouve personnellement que le Front National est très opportuniste. Marine Le Pen profite de la peur des gens, profite des critiques faites aux parties "classiques" et à Emmanuel Macron, profite du ras-le-bol général (et surtout chez les jeunes et chez les classes sociales les moins favorisées). Quand je demande "pourquoi allez-vous voter Le Pen?" On me répond que c'est "pour le changement", "parce qu'on a déjà tout essayé", "parce qu'il est grand temps de défendre notre pays". Très facile pour elle de dire "Si j'avais été présidente à la place d'Hollande, il n'y aurait pas eu d'attentat". C'est triste à dire, mais j'en suis presque à espérer qu'il y ai un attentat pendant son mandat si elle est élue, juste pour que ses électeurs ouvrent les yeux. C'est très facile pour elle de dire qu'elle voudrait sortir de l'Europe... Alors que concrètement, à mon sens, il faudrait justement une Europe plus soudée et plus coopérative pour lutter contre le terrorisme. C'est très facile pour elle de dire "je veux faire de la culture française une priorité en école primaire". Bien, dans ce cas j'ai une profonde envie de mettre un livre d'histoire sous le nez de ses électeurs pour leur montrer que dans notre chère culture & histoire française, des gens comme Marine Le Pen, on en a déjà aperçu de près et de loin, et on en a déjà vu des ravages. Mais selon elle, la France "n'est pas responsable du Vel d'Hiv". Bref, tellement d'incohérence et de manipulation et surtout de danger pendant ses élections... Je comprends pourquoi la plupart n'iront pas voter pour macron, n'iront pas voter contre lepen avec grand plaisir, parce que Macron est critiquable mais... La banalisation du FN me fait réellement peur, j'ai l'impression qu'on est pris au piège. Bref, je m'égare un peu. Tout ça pour dire que moi non plus, je ne veux pas de quelqu'un qui joue sur notre peur et sur nos espoirs de paix sans concret, sans humilité, sans réalisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle que tu parles du rôle d'une Europe soudée parce que c'est une idée que j'ai lu de Macron dans un article où ils rapportaient sa fameuse phrase sur le programme antiterroriste qui ne va pas naître en une nuit !

      J'ai tellement tellement tellement peur que Marine le Pen soit élue... surtout quand je vois le nombre de gens autour de moi qui ne vont pas voter... je sais que le vote peut poser un vrai problème de conscience mais je trouve ça tellement bête de pas aller voter... surtout avec comme excuse "Macron est un banquier", je veux dire... bien sûr, il est criticable, comme tout le monde, et je ne suis pas d'accord avec tout son programme, mais je trouve qu'il a une manière de raisonner très sensée et très modérée et que l'on gagnerait à l'avoir comme président (même si je me fais sans doute à moitié avoir par sa com'), surtout quand on voit qu'en face c'est la Le Pen... J'ai tellement peur qu'elle passe...

      Supprimer
  3. Je ne suis pas d'accord avec que tu écris comme tu peux t'en douter. Parce que Macron est un homme politique, qui va peut-être représenter un pays et qui renvoie un message à ces concitoyens absolument négatifs et même à Daesh. Bien sûr que la solution ne va pas se trouver en un claquement de doigts et ce que c'est pas lui, en sa seule personne qui va la trouver c'est quand même un signal hyper négatif. En gros tout le monde est en danger de mort et ce genre de messages peut créer des troubles chez les plus fragiles. Et j'ajoute que si, Daesh n'aurait pu ne pas exister. Marc Trevidic, ancien juge anti-terroriste, a déclaré dans une vidéo que les dirigeants du monde savaient qu'une petite cellule terroriste émergeait... personne n'a rien fait et dix ans plus tard on avait Daesh ^^. Sans être dans l'utopie, je pense que la France voir les pays qui aspirent à la paix pourraient faire plus de choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, je m'en serais doutée ! :P
      Un mauvais message à Daesh ? Mais Daesh sait très bien que nous n'avons pas les solutions puisqu'il existe encore et continue d'attirer des gens à lui. Et puis... peut-être que je vais un peu loin mais j'ajouterais qu'en disant ça il envoie un message de "faiblesse" (je parlais de courage, qui est une force morale, alors disons que je parle de faiblesse physique) qui est : nous ne pouvons pas protéger nos citoyens, vous pouvez nous attaquer. Bon. On peut dire que c'est dangereux et terrifiant OU on peut dire qu'en plus de dire la vérité aux gens il provoque un peu Daesh, le pousse à l'action et donc à l'erreur. C'est quand on pense que l'ennemi est faible que l'on commet le plus d'erreurs...

      Par contre oui, Daesh aurait pu ne pas exister et je remonte bien plus loin que toi dans la chaîne : dans son spectacle (celui que je mentionne dans l'article, d'ailleurs) Jérémy Ferrari dit que Daesh est né des généraux de l'armée irakienne et des généraux d'Al Qaïda qui, grâce à Bush, étaient dans la même prison.

      Oui, on pourrait faire plus de choses, encore faut-il que les électeurs choisissent avec leur tête et pas avec leur coeur et aillent voter Macron pour éviter la Le Pen. Parce qu'avec l'abstention, elle passe. Et c'est dangereux, parce que ce n'est pas elle qui a les solutions.

      Supprimer
  4. Je ne sais pas plus si je te l'ai écrit mais merci de m'avoir cité :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non tu ne l'avais pas dit mais de rien :) Je trouve ça normal de citer les personnes desquelles je pars pour faire un article, comme avec Aloha Tallulah vendredi :)

      Supprimer
  5. Pour changer, je suis entièrement d'accord avec toi :P
    Mais Madame Le Pen n'a jamais eu de vrai programme, son seul terrain à toujours été le terrorisme et rien de plus. Quand il s'agit de parler de mettre des gens dehors elle est évidemment la première à prendre la parole.
    Mais effectivement, c'est déjà beaucoup plus honnête et cohérent de dire "je n'ai pas la solution miracle, ça demandera du temps". On passe moins pour un profiteur qui se servirait de cette partie cruelle de l'actualité pour gagner des points. Et puis faut se rendre à l'évidence : c'est une situation complexe ! Evidemment que ça va durer dans le temps, que ça va être dur et qu'une baguette magique n'existe pas.
    On verra le résultat dans quelques heures. (Moi ma mère vote Le Pen... je lui ait déjà dit ce que j'en pensais mais bon. On ne choisi pas sa famille non ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ça fait du bien à mon ego ! :D ;)

      Sauf que les gens n'aiment pas les politiques qui disent la vérité (alors qu'ils ne cessent de demander la vérité : vive la France où les gens ne savent pas voter !)... heureusement qu'il est tombé contre la Le Pen, sinon il aurait pas été élu alors que je pense qu'un homme censé à la tête du gouvernement ça peut pas faire de mal. Faut voir avec les législatives... j'espère que les gens seront à peu près sympa... Les mélenchonistes vont tenter de le faire grimper, les Insoumis vont sans doute avoir un bon score, mais si ce sont pas des extrémistes fous ça devrait aller... pour le reste, on croise les doigts !

      Ma pauvre... En même temps je dis ça mais je suis sûre que je connais quelqu'un qui vote FN... ça pullule chez les jeunes ! (vivement que j'ai passé la barre des 25 ans, que je sois plus associée à ça xD) (sauf si ceux de ma génération ne changent pas d'avis en prenant de l'âge).

      Supprimer
    2. De rien ^^

      Moui enfin Macron n'est pas non plus un moine tibétain, c'est un baratineur comme n'importe quel politicien. Il m'a toujours donné l'impression d'un vendeur d'assurance. Mais vu qu'on n'a le choix qu'entre des gens de (plus ou moins) la même espèce je préfère largement Macron à Le Pen ou Mélenchon. Ce dernier m'agace sérieusement d'ailleurs, il a la défaite sacrément mauvaise et dans le genre baratineur il est bon aussi. Monsieur hologrammes, petit jeu en ligne, super technologie &co pour s'attirer la faveur des jeunes. (Le pire étant que ça a fonctionné)
      Enfin bref. On a un président qui bat le record de groupies et qui battra surement le record de bises et de selfies si ça continue comme ça x'D (Limite si il se fait pas arracher sa veste comme une rock star ! Et les mamies sont chaudes vu l'âge de sa femme, elles osent tout ptdr)
      *sort*

      On connait tous des gens qui votent FN. Ils ne l'affichent pas forcément mais ils sont bien là vu le nombre de votant. Dans mon très grand village Le Pen est arrivée première au 1er tour et je crois que c'était encore le cas au second. Le clichés du "les gens de la campagne sont profondément raciste" s'illustre parfaitement. J'ai honte =='
      Ps: ma mère est anti mariage pour tous aussi xD

      Supprimer
    3. De toute façon je pense pas qu'un moine tibétain puisse faire de la politique... faut forcément baratiner un minimum, ne serait-ce que pour se faire entendre dans les média.
      Haha ! Oui j'ai vu des images où une fille lui dit "vous êtes trop beeeaaaau" xD Le pauvre... il est là pour qu'on soit d'accord avec lui et on lui parle de son physique x)

      Je ne sais pas si c'est une question de racisme seulement. Je pense que Marine le Pen parvient vraiment à s'adresser aux "oubliés" et d'ailleurs Karine Lemarchand l'a très bien fait remarquer en disant que ses agriculteurs lui disaient qu'elle était comme eux, rejetée, etc. (à cause du traitement des média).

      Supprimer

Un petit mot ? :)