vendredi 8 juillet 2016

Celui qui connaît un conte ne doit pas le garder – Au tour du monde n°5

Bonjour !

J'ai chipé mon titre dans le dernier livre que je vais vous présenter aujourd'hui ; en fait c'est le titre de l'un des contes et je trouvais qu'il collait assez bien à l'article puisque pour la première fois pour cette série les trois choses dont je vais vous parler ont un point commun. Toutes tournent autour du conte et de la mythologie !

La naissance du monde – Hsueh-Ling Mure



C'est un livre que j'ai lu il y a déjà plusieurs mois. Je l'avais trouvé un peu par hasard sur le (mauvais) (même s'il m'a permis de trouver ce livre) moteur de recherche de la Fnac quand je cherchais un livre pour apprendre le mandarin. Il contient trois petit conte racontant la création du monde selon la tradition chinoise et je m'étais d'ailleurs inspirée de l'un d'eux pour l'une de mes nouvelles. Sur les pages de droite le texte est écrit en français et, à gauche, en mandarin. J'ai regretté que la prononciation des caractères chinois ne soit pas indiquée, ça aurait été je pense un plus très intéressant ! J'ai aussi regretté qu'il n'y ait pas plus de contes. Ils se lisent vraiment très vite et très bien et les quelques dessins de Sylvie Faur qui les accompagnent sont très sympa ! J'adore les contes et j'adore les mythologies et voir comment les autres sociétés ont vu le monde et constater parfois que des motifs se retrouvent sur des continents très éloignés !


Chamanes & divinités de l'Equateur précolombien


L'autre jour j'ai reçu le National Geographic de ce mois-ci. Horreur ! Je suis en retard (je viens tout juste de commencer le numéro de Janvier, c'est vous dire) et donc les recevoir me rappelle à quel point je dois me dépêcher. Comme je tiens à les lire dans l'ordre j'ai juste lu le sommaire et je suis allée regarder les cadeaux à la fin (vous savez, vous appelez un numéro à partir d'une certaine heure, bref). Et là je me suis dis, histoire de me faire du mal, que j'allais regarder ce que j'avais loupé dans les numéros précédents. C'est là qu'ils parlaient de l'exposition Chamanes & divinités qui s'est tenue au Quai Branly entre Février et Mai. Ô rage ! Ô déception ! Pas grave, me dis-je avant de jeter mon dévolu sur le catalogue de l'exposition et de transcrire ma tristesse ô combien infinie dans la dépense des quarante-deux euros très précisément me permettant d'accéder à l’acquisition dudit catalogue.

Comme je vous le disais j'adore les mythologies, surtout quand elles viennent de très très loin et ne nous ont pas influencées comme a pu le faire la mythologie grecque. Et je m'intéresse beaucoup à ce qui concerne les religions, comment elles naissent, comment elles se pratiquent, comment elles prennent leur place dans la société, comment elles se manifestent, etc. Et c'est ce que raconte ce catalogue en deux-cent-vingt-quatre pages sans les annexes. Il est découpé en trois parties : la première est la plus grande et entre tout de suite dans le vif du sujet en nous relatant les pratiques chamaniques de trois peuples entre 1000 avant notre ère et 500 de notre ère. Ce que je n'ai pas compris c'est que la deuxième partie nous renvoie à 8000 avant, ce que je ne trouve pas très logique, et parle davantage de la sédentarisation et de ce genre de processus. La troisième partie se concentre sur un peuple en particulier.

J'ai beaucoup aimé, j'ai trouvé ça vraiment très intéressant. Il y a pas mal de photos des objets de l'exposition mais j'ai regretté que, dans les deux dernières parties, quand ils nous parlent de fouilles archéologiques et nous décrivent certaines construction il n'y ait pas de photos parce qu'imaginer ce dont ils nous parlent est assez compliqué. Cela dit je ne peux que vous encourager à jeter un coup d'oeil ! Je ne connaissais rien de tous ces peuples et d'une manière générale, de l'Histoire de l'Amérique du Sud, à part les Mayas, Incas et Aztèques dont je ne me souviens même pas des dates je ne connaissais rien du tout et j'ai trouvé ça très intéressant de découvrir tout ça ! Les chamanes avaient une réelle place sociale, c'étaient eux qui organisaient la société en plus de faire le lien entre le monde des vivants, le monde des esprits, et le troisième monde (oui, parce que eux ils avaient trois mondes).

Contes très merveilleux – Praline Gay-Para



Sur ce livre aussi je suis tombée par hasard. J'étais allée à Nature & Découvertes pour un autre livre, Coutumes du Monde de Gavin's Clemente Ruiz duquel j'ai été très déçue. En fait je ne m'attendais pas à ça. Sur chaque page il y a une coutume, une tradition, d'un autre pays du monde : par exemple au Pays de Galle à la Saint Valentin ces messieurs offrent à ces dames des cuillers en bois sculpté, ou en Lituanie on ne se sert pas la main sur le pas d'une porte parce que les défunts sont en-dessous et que ça porte malheur de se saluer entre le monde des vivants et le monde des morts. Point. Pas plus d'explications, on ne dit pas d'où ça vient, le pourquoi du comment, on nous balance ça comme ça et dépatouille-toi. Donc je ne l'ai pas pris. Mais, à côté, il y avait ce livre de contes. Et moi, j'adore les contes. J'ai plusieurs recueils chez moi, que je n'ai pas tous commencé mais je compte bien m'y mettre un jour. Quand j'ai vu ce livre – édité (comme le catalogue de l'expo) chez Actes Sud – je n'ai pas pu résister !

Il y a des contes d'Inde, de Cuba, du Kazakhstan, de Chine, de Finlande, de Corée, de Haïti, de Suède, des contes mongols, amérindien, pachtounes, et kirgiz. Oui, tout ça. Et j'ai adoré ! Mes contes préférés sont le conte mongol Tanjin le magicien et le conte sibérien Kotura, le dieu des vents. Mais je les ai tous aimés et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir dans un conte suédois le même motif de la chaussure que dans Cendrillon (mais inversé puisque c'est la fille qui cherche le propriétaire de la chaussure) ! Je vous encourage vraiment vraiment vraiment à le lire !


Voilà !
Et vous ? Vous faites partie des personnes qui aiment les contes, les légendes et autres mythologies ?

Source photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

  1. Wiiii un nouvel artiiiiicle. ♥

    Alors déjà, oui le mandarin apprends-le ! C'est très très cool, et je pense peut-être l'apprendre aussi, donc c'est cool voilà ;w;
    Sinon le livre que tu présentes, je pense que je le connais. C'est vraiment les histoires de bases qu'on lit aux enfants.

    Je comprends ta rage d'avoir raté cette expo (2éme partie de l'article, j'écris en même temps que je lis donc vuala...)... Je souffre un peu aussi. Sinon le reste m'a l'air super intéressant °^° Je vais voir si je peux trouver ça.

    Et pour finir le troisième livre m'intrigue beaucoup °^° je vais également partir en quête.


    Les mythes/légendes/and more, c'est mon dada. J'ai trop de livres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà commencé ! Mais comme je galère (surtout en prononciation) je pense que je vais essayer de trouver les horaires des cours super débutants de ma fac et de m'y incruster !

      T'inquiète pas, je suis ton commentaire (moi aussi j'écris mes commentaires en même temps que je lis les articles xD). Et je te confirme que c'es très intéressant !

      Pars en quête !

      On a plein de points communs en fait :)
      En tout cas je suis très contente que mon article ne t'ais pas déçue !

      Supprimer
    2. Peut-être sommes nous des doppelgängers ?
      Mais rien ne me déçoit 8)

      Supprimer
    3. Peut-être ! Il faudrait mener l'enquête (et pour cela parvenir à contacter Martin Mystère, mwa-ha :P).

      Supprimer
  2. Oui, je suis un fan de légendes.
    Cela va des nordiques aux celtes, en passant par les égyptiennes ou bien les chinoises.
    :)
    Les expos, les sorties, tout cela me manque terriblement, je réalise. :)
    Apprendre, simplement. Juste ça. :)Ou réapprendre. :)

    RépondreSupprimer

Un petit mot ? :)